S’assurer après une suspension de permis

S’assurer après une suspension de permis

S’assurer après une suspension de permis pas cher.

Votre capital point est terminé et vous voilà au pied du mur. Vous vous retrouvez face à une situation de suspension de permis. C’est vrai, car cette situation ne survient qu’après des infractions commises sur la route. Cela entrainera sans nul doute des conséquences. Mais pas de panique, toute situation à une solution. Certes, votre assurance sera résiliée et votre train de vie prendra un coup. Sachez bien que vous pouvez à nouveau trouver un assureur après votre suspension de permis. Venez alors découvrir comment s’y prendre.

Qu’implique la suspension de permis ?

Comme vous le saviez déjà la suspension de permis est une décision prise contre un conducteur après plusieurs délits sur la route. Cela signifie que vous êtes privé de volant pour un certain temps. Cette sanction s’applique suite à un excès de vitesse compte tenu de la vitesse réglementaire. Il peut s’agir aussi de votre état d’ivresse ou de la prise d’un stupéfiant pendant un contrôle sur la route. Bref, vous êtes en infraction et de ce fait, sanctionné par une décision judiciaire.

Puisque vous n’aviez plus l’autorisation de conduire, la suspension de permis implique que vous devez avertir votre assureur auto dans le délai de 15 jours. Le délai court de la date de notification de la suspension. En effet, cela ressort d’une obligation légale plus précisément de l’article L113-2 du code des assurances. Face à cette situation, votre contrat d’assurance se trouvera résilié. Vous êtres désormais dans le fichier des résiliations automobiles de l’AGIRA.

Comment s’assurer après une suspension de permis ?

Vous êtes un profil à risque, c'est pourquoi le contrat d’assurance se trouve résilié. Mais alors, après la sanction, des tests seront appliqués et vous retrouverez à nouveau le volant de votre voiture. Ainsi, il urge de penser à comment s’assurer après une suspension de permis.

S’assurer après une suspension de permis devient un véritable casse-tête. Les assureurs sont en réalité réticents à vous couvrir à nouveau. En effet, une fois que vous êtes inscrit dans le fichier des résiliations, vous appartenez à un cas spécifique d’assuré. C’est donc pourquoi il urge que vous trouviez une assurance spécifique à votre cas. La bonne nouvelle est que vous en trouverez une.

Il existe aujourd’hui plusieurs assureurs spécialisés dans les profils à risques aggravés pour s’assurer après une suspension de permis. Ceux-ci ouvrent les portes aux conducteurs sinistrés ou résiliés. Utilisez un comparateur d’assurance pour dénicher celui qui conviendra à vos critères. Les courtiers en assurance jouent également ce rôle. Vous pouvez aussi choisir cette alternative pour faire simple.

S’assurer après une suspension de permis est une nécessité. Alors, il peut arriver que les assureurs refusent tous de vous tendre la main. Ne vous en faites pas, car la solution est toujours à portée de main. Adressez-vous au Bureau Central de Tarification (BCT). Il s’agit de l’autorité administrative qui vous aidera dans ce sens. Pour cela, vous lui envoyez une notification par rapport à la situation de refus.

Le BTC se charge dans le délai d’un mois sinon un peu plus de contraindre l’assureur. S’assurer après une suspension de permis s’avère une tâche moins facile, mais en réalité ce n’est qu’une mince affaire.

Devis S’assurer après une suspension de permis

Pour effectuer votre devis S’assurer après une suspension de permis Commencez par choisir l’usage de votre véhicule, ensuite remplissez le formulaire de demande devis intuitif et rapide.

Etape : 1 Sur : 2Vos informations









les champs marqués par * sont obligatoires


Demande de rappel




Tous les champs sont obligatoires

s'assurer après une suspension de permis pour alcoolémie

Si vous vous faites prendre au volant de votre voiture avec un fort taux d’alcool dans le sang, votre permis de conduire peut être temporairement retiré. Chose pouvant pousser votre assureur à résilier le contrat avec vous. Toutefois, il est bien possible de faire face à cette situation et de s’assurer après une suspension de permis pour alcoolémie.

La suspension de permis signifie un retrait de façon temporaire de ce dernier. Le plus souvent, cela s’apparente à une suspension administrative de permis et ceci est prononcé de façon immédiate par le préfet. Dans ce cadre, la suspension peut prendre jusqu'à 6 mois. Si c’est le juge qui la prononce, il s’agit de suspension judiciaire et cette dernière peut excéder 5, voire même 10 ans en cas de récidive. Toutefois, quelle que soit la nature de la suspension, le conducteur n’est pas tenu de repasser son permis de conduire, sauf en cas d’annulation du permis.

Une suspension de permis peut avoir des conséquences sur votre contrat d’assurance. En effet, une surprime s’applique sur les cotisations qui sont ainsi majorées. Mais il est bien possible de s’assurer après une suspension de permis pour alcoolémie. En effet, même si dans 95 % des cas l’assurance est résiliée, il vous revient de trouver une assurance auto résiliée au plus vite. Ainsi, pour s’assurer après suspension de permis pour alcoolémie, l'on peut contacter un courtier en assurance auto. Ensuite, il est envisageable de louer un véhicule qui sera assuré par l’agence de location. Vous pouvez aussi faire une comparaison des assurances auto pour conducteur résilié, ceci étant d’ailleurs une solution gratuite, simple et sans engagement.

Devis pour s’assurer après une suspension de permis pour alcoolémie

Pour que vous puissiez bénéficier de l’assurance minimale, c’est-à-dire la responsabilité civile, il faudra saisir le BCT. En effet, le bureau central de tarification est en mesure de contraindre l’assureur pour lequel vous avez opté, de vous assurer au tiers à un tarif abordable. Cependant, il ne sera pas capable d’intervenir concernant les garanties supplémentaires et d’autres détails du fond. Toutefois, cette procédure peut paraître longue et peut être fastidieuse.

Par ailleurs, pour vous assurer après une suspension de permis pour alcoolémie, vous pouvez consulter les assureurs auto spécialisés. En effet, ces derniers, en plus de la garantie au tiers, proposent d’autres formules comme les dommages, le vol, soit tout risque. Ici, les tarifs oscillent autour des 25 €/mois TTC pour la formule au tiers. En plus de la formule incendie et vol, l’assurance vous coûtera dans les environs de 34 €/mois TTC. Si vous optez pour une formule avec tous les dommages, vous aurez à débourser un peu plus de 54 €/mois TTC.